loader image

L’hypnose

L'hypnose

Découverte de l'hypnose

La pratique de l’hypnose n’a pas toujours été perçue de manière positive. Avant le 18ème siècle, l’hypnose était assimilée à la magie noire.

Au 18ème siècle, elle est assimilée au magnétisme, grâce à Franz-Anton MESMER (médecin badois et inventeur du magnétisme animal).
Puis a
u 19ème siècle, la théorie du magnétisme est renversée par les imaginationnistes, qui qualifient l’hypnose de sommeil somnambulique artificiel.

Les termes « hypnose » et « hypnotisme », font leur apparition grâce à James BRAID (chirurgien écossais), qui réalise les premières expériences d’hypno-analgésie.

 

Reconnaissance par le corps médical

A la fin du 19ème siècle, l’hypnose est reconnue en France par une partie du corps médical.

A nouveau, l’hypnose est renversée par Sigmund FREUD (neurologue) qui préfère laisser une place plus importante à la psychanalyse.

C’est aux Etats-Unis, dans les années 50, qu’elle prend plus d’infortance, grâce à Dave ELMAN (animateur radio, comédien et auteur-compositeur) et Milton ERICKSON (psychiatre).

 

L'état d'hypnose

Aujourd’hui, on sait que l’hypnose est un état naturel. Il s’apparente à tous ces moments de la journée où vous êtes profondément absorbés par une tache en particulier : lire, regarder un film, conduire, etc…

C’est un état modifié de conscience guidé, permettant un échange plus direct entre le conscient et l’inconscient, contrairement à un état ordinaire de conscience. C’est comme-ci vous étiez présent tout en étant ailleurs, sans perdre le contrôle de la réalité.

Il suffit de se focaliser sur un élément réel ou imaginaire permettant ainsi une concentration optimale en faisant abstraction des stimulis extérieurs (bruits, pensées conscientes, odeurs, etc…).

 

Le rôle de l'inconscient

Sachez que l’inconscient a de grandes capacités. C’est un potentiel de solutions non accessibles directement à la conscience. Il est composé de choses involontaires non présente à l’esprit. L’inconscient se souvient de toute votre vie passée et peut vous faire revivre des moments précis, contrairement à la conscience.

Il n’y a pas un état d’hypnose idéal, chacun le ressent et le vit à sa manière, il faut simplement laisser faire les choses. Soyez curieux, aillez envie, écoutez ce qui se passe, c’est l’essentiel. Que vous ressentiez l’état d’hypnose ou non, ça n’a pas d’importance, car tout le travail se fait à un tout autre niveaux 😉

Vous seul êtes acteur de votre changement, je suis juste une aide à son accomplissement !!!

J’attire votre attention sur le fait que les informations fournies sur ce site, n’ont en aucun cas pour finalité à différer voire annuler une consultation auprès d’un médecin (généraliste ou spécialiste). Seul ce dernier est habilité à établir un diagnostic, déterminer ou interrompre un traitement, ordonner ou faire cesser la prise de médicaments.

Pour en savoir plus encore, n’hésitez pas à lire mon article : Dans quels cas faire une séance ?